Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian & Kevin Limonier « The geopolitics behind the routes data travel: a case study of Iran »

Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian & Kevin Limonier « The geopolitics behind the routes data travel: a case study of Iran »

Journal of Cybersecurity
17 septembre 2021

Retrouvez l’article co-écrit par Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian et Kevin Limonier sur les enjeux géopolitiques soulevés par le routage des données en Iran dans le Volume 7, Issue 1 du Journal of Cybersecurity.

Résumé de l’article en anglais : « In November 2019, in the wake of political demonstrations against the regime, Iran managed to selectively cut off most traffic from the global Internet while fully operating its own domestic network. It seemingly confirmed the main hypothesis our research had led us to, based on prior observation of data routing: Iran’s architecture of connectivity enables selective censorship of international traffic. This paper examines, through the case of Iran, how states can leverage the Border Gateway Protocol (BGP) as a tool of geopolitical control and what are the trade-offs they face. This question raises a methodological question that we also address: how the analysis of BGP can infer and document these strategies of territorialization of cyberspace. The Internet is a network of networks where each network is an autonomous system. Autonomous systems (ASes) are independent administrative entities controlled by a variety of actors such as governments, companies and universities. Their administrators have to agree and communicate on the path followed by packets travelling across the Internet, which is made possible by BGP. Agreements between ASes are often confidential but BGP requires neighbouring ASes to interact with each other in order to coordinate routing through the constant release of connectivity update messages. These messages announce the availability (or withdrawal) of a sequence of ASes that can be followed to reach an IP address prefix. In our study, we inferred the structure of Iran’s connectivity through the capture and analysis of these BGP announcements. We show how the particularities of Iran’s BGP and connectivity structure can enable active measures, such as censorship, both internally and externally throughout the network. We argue that Iran has found a way to reconcile a priori conflicting strategic goals: developing a self-sustaining and resilient domestic Internet, but with tight control at its borders. It thus enables the regime to leverage connectivity as a tool of censorship in the face of social instability and as a tool of regional influence in the context of strategic competition. »

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

IGC
19 août 2021

Le mercredi 18 août, plusieurs chercheurs de GEODE ont présenté les résultats de leurs recherches durant la 34ème éditions de l’International Geographical Congress.

De 12h30 à 13h30, Amaël Cattaruzza a présidé la première partie du panel « Geopolitics of the Datasphere » qui portait sur les politiques des données :

  • Clotilde Bomont et Amaël Cattaruzza – « From a technical Component to a geopolitical object : cloud computing, a security issue for France ».
  • Charlotte Escorne – « Strategic issues of 5G deployment in French-speaking Africa ».

  • Ilan Scialom – « Bringing the concept of coopetition into the field of political geography: the example of Israel and Saudi Arabia in digital security ».
  • Margot François – « Analyzing the Cuban connection: several ‘digital spaces’ for a geopolitical approach ».

De 15h00 à 16h00, Alix Desforges présidait la deuxième partie du panel sur le thème « Mapping the Routes of the Internet : Data, Topologies, Power » qui comprenait notamment les présentations suivantes :

  • Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Colin Gérard – “On a collaborative effort to map the internet”

  • Loqman Salamatian, Louis Pétiniaud et Kavé Salamatian – “The journey, not the destination matters: Untangling data and sovereignty in the Far West”

  • Hugo Estecahandy – “The geopolitical stakes for cryptocurrencies in Russia through the analysis of their mining industries in Eastern Siberia”
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian  » Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine »

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian  » Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine »

First Monday
6 mai 2021

Le 3 mai, l’article co-écrit par les chercheurs GEODE Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Kavé Salamatian : « Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine » a été publié par First Monday.

Cet article propose de nouvelles méthodologies pour comprendre et représenter les nouvelles formes de rivalités et de déséquilibres de pouvoir qui se produisent dans les couches basses du cyberespace, à travers l’analyse de l’est de l’Ukraine.

Vous pouvez consultez cet article ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les jeunes chercheurs de GEODE pour l’Espace politique « Pensées Émergentes : Vivacité et diversité des approches spatiales du politique »

Les jeunes chercheurs de GEODE pour l’Espace politique « Pensées Émergentes : Vivacité et diversité des approches spatiales du politique »

L’Espace Politique
18 novembre 2020

Le nouveau numéro de la revue l’Espace politique : « Pensées Émergentes : Vivacité et diversité des approches spatiales du politique » est en ligne !

Ce numéro se concentre sur les approches de jeunes chercheurs autours de trois axes : les mobilisations politiques, les savoirs géographiques et la géopolitique du numérique.

Il est codirigé par Amaël Cattaruzza, Sophie Hou et Kevin Limonier et les chercheurs Colin Gérard, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Guihem Marotte y signent deux articles :

Colin Gérard, Guilhem Marotte, Loqman Salamatian signent l’article “RT, Sputnik et le mouvement des Gilets jaunes : cartographie des communautés politiques sur Twitter” et Louis Pétiniaud et Loqman Salamatian l’article sur « Le rôle de la topologie d’Internet dans les territoires en conflit en Ukraine, une approche géopolitique du routage des données  ».

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Conférence annuelle de l’APSA du 8 au 13 septembre 2020

Conférence annuelle de l’APSA du 8 au 13 septembre 2020

14 septembre 2020

12 janvier 2021

La conférence annuelle de l’APSA (American Political Science Association) s’est tenue du 8 au 13 septembre. Deux membres de l’équipe GEODE ont eu l’opportunité de discuter de leurs recherches.

Frédérick Douzet est d’abord intervenue dans le cadre d’une table ronde intitulée « Bush v. Gore 2.0? Foreign Interference, Incompetence and Misinformation in 2020”. Elle a également présenté une étude sur le suivi de la propagation de contenu russe sur le Web lors des primaires américaines de 2020. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre Frédérick Douzet, Kave Salamatian, Kevin Limonier et un chercheur de l’Université de Stanford, Bruce Cain.

Sur le même panel, Colin Gérard a également présenté une étude réalisée avec Guilhem Marotte et Loqman Salamatian sur la cartographie de la diffusion des récits russes sur les réseaux sociaux en France. Leur étude met en évidence des méthodologies innovantes pour comprendre et cartographier la diffusion de contenus produits par les agences de presse russes (RT et Spoutnik en France), de plus en plus appréciées sur les réseaux sociaux.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Hérodote « Géopolitique de la datasphère »

Hérodote « Géopolitique de la datasphère »

Hérodote n°177-178
12 juin 2020

Le nouveau numéro de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote vient de paraître ! Dirigé par la directrice du projet GEODE, Frédérick Douzet, il rassemble pas moins de 19 articles sur des thèmes et problématiques aussi variés que contemporains, tous pourvus d’une analyse aiguë sur des enjeux géopolitiques liés au cyberespace. La liste des auteurs, en plus de son casting international, fait la part belle aux jeunes chercheurs, notamment de GEODE.

 

Une nécessaire étude du numérique et de ses enjeux géopolitiques

La révolution numérique provoquée par l’adoption massive des technologies numériques et l’interconnexion mondiale des systèmes d’information et de communication connaît une accélération fulgurante depuis deux décennies. Elle bouleverse nos économies et nos modes de vie et ouvre de nouveaux horizons de développement encore largement inexplorés. Elle transforme également en profondeur l’environnement stratégique et la manière dont les grandes puissances se mesurent et s’affrontent désormais. Elles modifient les représentations de la menace mais aussi celles de la sécurité dans un environnement numérique où les interconnexions, les inter- actions et les interdépendances sont multiples mais ne sont pas toujours comprises, connues et maîtrisées.

La notion de datasphère, tout juste émergente, permet d’englober dans un même concept les enjeux stratégiques liés au cyberespace et, plus généralement, à la révolution numérique, pour mieux appréhender les défis présents et à venir de la dépendance croissante aux technologies et aux données numériques dans un monde de plus en plus gouverné par les algorithmes et l’intelligence artificielle.

 

Un numéro largement composé par des chercheurs de GEODE

Ce numéro réunit – entre autres – un grand nombre d’auteurs issus de l’équipe Géopolitique de la Datasphère, un centre de recherche et de formation dédié à l’étude des enjeux géopolitiques et stratégiques de la révolution numérique, porté par l’équipe de l’Institut français de géopolitique de l’université Paris 8. Présélectionné par le ministère des Armées pour un label « Centres d’excellence » dans le cadre du Pacte Enseignement supérieur, le projet GEODE a pour ambition d’utiliser les ressources de la datasphère pour faire de l’analyse géopolitique et d’étudier la datasphère comme un objet géopolitique à part entière. Hérodote présente ici une partie des recherches menées au sein du projet GEODE.

 

Des enjeux stratégiques et contemporains

Le lien entre questions numériques et climatiques permet au lecteur de plonger dans les enjeux de la révolution des données. C’est ensuite par le prisme des manipulations de l’information que les enjeux de la datasphère sont analysés, les auteurs montrant les difficultés à saisir et à répondre à un phénomène utilisant les ressorts de nos démocraties, dont la liberté d’expression.

La dimension stratégique s’exprime également par les enjeux liés aux technologies, notamment le cloud computing et la 5G, autour desquelles les concepts d’autonomie stratégique et souveraineté numérique gravitent et exacerbent les tensions géopolitiques. Enfin, la dernière partie de ce numéro double est consacrée aux stratégies de puissance dans le cyberespace, notamment à celles de l’Estonie, d’Israël et de la Chine, et nous rappelle que, pour reprendre les mots du fondateur d’Hérodote, le cyberespace, ça sert, d’abord, à faire la guerre.

 

Retrouvez le sommaire du n°177/178 d’Hérodote « Géopolitique de la datasphère », dont certains articles sont en accès libre sur le site de la revue :

 

Éditorial. Du cyberespace à la datasphère. Enjeux stratégiques de la révolution numérique, Frédérick Douzet [En accès libre]

Gouvernance numérique et changement climatique, Stéphane Grumbach

Cartographier un angle mort : la suprise stratégique des opérations informationnelles russes sur les réseaux sociaux en 2016, Camille François et Herbert Lin

Populisme, propagande et politique : les réseaux sociaux au coeur de la stratégie électorale de Narendra Modi, Maya Mirchandani

Cartographier la propagation des contenus russes et chinois sur le Web africain francophone, Frédérick Douzet, Kévin Limonier, Selma Mihoubi et Élodie René

Normalisation et domestication de la désinformation numérique : les opérations informationnelles d’interférence et d’influence de l’extrême droite et de l’État russe en Europe, Martin Innes, Daniel Grinnell, Helen Innes, Darren Harmston et Colin Roberts

#Affaire Benalla : déconstruction d’une polémique sur le rôle de la communauté Twitter «russophile» dans le débat politique français, Colin Gerard et Guilhem Marotte [En accès libre]

Le cloud computing : de l’objet technique à l’enjeu géopolitique. Le cas de la France, Clotilde Bômont et Amaël Cattaruzza

La transformation numérique du ministère des Armées, Arnaud Coustillière

Souveraineté numérique et autonomie stratégique en Europe : du concept aux réalités géopolitiques, Didier Danet et Alix Desforges

Trump contre Huawei : enjeux géopolitiques de la 5G, Kavé Salamatian

Les enjeux de la neutralité du Net aux États-Unis, Charlotte Escorne [En accès libre]

La place des logiciels libres et open source dans les nouvelles politiques du numérique en Russie, Marie-Gabrielle Bertran

Cryptomonnaies et puissance de calcul : la Sibérie orientale, nouveau territoire stratégique pour la Russie ?, Hugo Estecahandy et Kévin Limonier [En accès libre]

« E-Estonie » : le « nation-branding » numérique comme stratégie de rayonnement international, Léa Ronzaud

Le cyberespace israélien, un enjeu de puissance, David Amsellem

Comment la Chine projette de devenir une cyber-puissance, Rogier Creemers

Cyber opérations offensives et réaffirmation de l’hégémonie américaine : une analyse critique de la doctrine de Persistent Engagement, Stéphane Taillat

Le cyberespace, ça sert, d’abord, à faire la guerre. Prolifération, sécurité et stabilité du cyberespace, Frédérick Douzet et Aude Géry

Éditions « La Découverte »

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’édition 2020 du Forum International de la Cybersécurité

L’édition 2020 du Forum International de la Cybersécurité

FIC

1er février 2020

Une édition 2020 du FIC chargée pour GEODE ! Les 28, 29 et 30 janvier 2020, GEODE était présent au Forum international de la cybersécurité, événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numérique.

A cette occasion, sept chercheurs GEODE sont intervenus sur sept table-rondes et masterclass pour présenter leurs recherches et partager leur expertise tant en matière de régulation internationale que de cartographie de l’espace numérique.

 

Cyber 9/12 Strategy Challenge

GEODE a également organisé en partenariat avec l’Atlantic Council et CEIS, le Cyber 9/12 Strategy Challenge. Grâce au soutien de Siemens, PwC, Facebook, le COMCYBER et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le Cyber 9/12 Strategy Challenge a réuni sur trois jours 13 équipes provenant de neuf universités et écoles différentes.

Le Cyber 9/12 Strategy Challenge est une compétition organisée autour d’un scénario fictif et évolutif de cyberattaques. Cette année, le scénario portait sur la cyberdéfense dans l’espace extra-atmosphérique. Les étudiants ont donc dû, au cours de la compétition, présenter des recommandations afin d’aider les membres du jury à traverser la crise affrontée. Le jury de la final était composé de Klara Jordan (Global Cyber Alliance), Genevieve Lester (US Army War College), Nicolas Petrovic (Siemens France), Thierry Delville (PwC France) et le vice-amiral Vérel (COMCYBER).

 

Deux ouvrages GEODE primés !

GEODE au FIC 2020 c’était aussi des livres primés. Deux ouvrages des chercheurs GEODE étaient en lice pour les prix du livre : Géopolitique des données, d’Amaël Cattaruzza, et Cyberattaques et droit international. Problèmes choisis dirigé par Maryline Grange et Anne-Thida Norodom (en séance de dédicace sur la photo ci-dessous). L’ouvrage Cyberattaques et droit international. Problèmes choisis a reçu le prix du livre cyber 2020 dans la catégorie « Recherche universitaire ».

 

Des rencontres et du partage

Vous avez été nombreux à nous rejoindre sur notre stand pour vous informer ou partager vos savoirs et expériences, que vous soyez étudiants, chercheurs, professionnels des secteurs publics ou privés, et nous vous en remercions. Ces opportunités de dialogues sont d’une grande importance pour nous, qui faisons du partage de connaissances un crédo de tous les instants. L’équipe de GEODE a également eu l’honneur d’accueillir sur son stand Louis Pouzin, l’un des « pères » de l’Internet. Il est ici accompagné de sa collaboratrice Chantal Lebrument, de la directrice de GEODE Frédérick Douzet ainsi que d’Eli Sugarman, directeur de la Cyber Initiative au sein de la William and Flora Hewlett Foundation, soutien financier de notre projet.

Nous vous donnons rendez-vous sur notre stand l’année prochaine pour l’édition 2021 du FIC et espérons vous y retrouver nombreux !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

GEODE à la Fabrique Défense 2020

GEODE à la Fabrique Défense 2020

20 janvier 2020

Les 17 et 18 janvier 2020, GEODE était présent à La Fabrique Défense, événement organisé

par le Ministère des Armées visant à promouvoir les métiers de la défense et à renforcer le

lien armée-Nation auprès des jeunes.

A cette occasion, la Ministre des Armées Madame Florence Parly, accompagnée de plusieurs

de ses homologues étrangers, est venue sur le stand GEODE rencontrer les chercheurs. Cet

échange fut l’occasion de présenter nos travaux sur nos trois axes de recherche :

  • Cartographie de la datasphère : développement d’outils pour mieux comprendre et
    représenter la datasphère (approche régionale, flux de données, routes logiques et
    physiques, réseaux sociaux, propagation de contenus, etc.)
  • Actions, opérations et confrontations dans l’espace numérique : analyse des
    cyberconflits, des manœuvres informationnelles, des stratégies et représentations des
    acteurs, des rapports de force et des enjeux stratégiques de la révolution numérique
  • Politique de la datasphère, enjeux juridiques, éthiques et démocratiques : étude des
    enjeux de souveraineté et de politiques publiques pour la paix, la sécurité collective, la
    prosperité économique et la défense des valeurs démocratiques

 

 

Les chercheurs de GEODE ont accueilli sur le stand de nombreux étudiants, professeurs de

collèges et lycées venus se renseigner sur nos offres de formations et nos recherches sur les

enjeux stratégiques de la révolution numérique.

 

 

Enfin, Alix Desforges, post-doctorante au sein de GEODE, est intervenue sur la table-ronde

« Enjeux de la cyber (in)sécurité » pour présenter les apports de la recherche en géopolitique à

la sécurité et à la stabilité de l’espace numérique.

 

TITRE : L’édition 2020 du Forum International de la Cybersécurité

CATÉGORIE : Actualité – Frédérick Douzet – Kévin Limonier – Amaël Cattaruzza – Alix Desforges – Aude Géry – Colin Gérard – Margot François – Kavé Salamatian – Loqman Salamatian – Louis Pétiniaud – les 3

REVUE : FIC

DATE : 1er février 2020

CONTENU :

Une édition 2020 du FIC chargée pour GEODE ! Les 28, 29 et 30 janvier 2020, GEODE était présent au Forum international de la cybersécurité, événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numérique.

A cette occasion, sept chercheurs GEODE sont intervenus sur sept table-rondes et masterclass pour présenter leurs recherches et partager leur expertise tant en matière de régulation internationale que de cartographie de l’espace numérique.

 

Cyber 9/12 Strategy Challenge

GEODE a également organisé en partenariat avec l’Atlantic Council et CEIS, le Cyber 9/12 Strategy Challenge. Grâce au soutien de Siemens, PwC, Facebook, le COMCYBER et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le Cyber 9/12 Strategy Challenge a réuni sur trois jours 13 équipes provenant de neuf universités et écoles différentes.

Le Cyber 9/12 Strategy Challenge est une compétition organisée autour d’un scénario fictif et évolutif de cyberattaques. Cette année, le scénario portait sur la cyberdéfense dans l’espace extra-atmosphérique. Les étudiants ont donc dû, au cours de la compétition, présenter des recommandations afin d’aider les membres du jury à traverser la crise affrontée. Le jury de la final était composé de Klara Jordan (Global Cyber Alliance), Genevieve Lester (US Army War College), Nicolas Petrovic (Siemens France), Thierry Delville (PwC France) et le vice-amiral Vérel (COMCYBER).

 

Deux ouvrages GEODE primés !

GEODE au FIC 2020 c’était aussi des livres primés. Deux ouvrages des chercheurs GEODE étaient en lice pour les prix du livre : Géopolitique des données, d’Amaël Cattaruzza, et Cyberattaques et droit international. Problèmes choisis dirigé par Maryline Grange et Anne-Thida Norodom (en séance de dédicace sur la photo ci-dessous). L’ouvrage Cyberattaques et droit international. Problèmes choisis a reçu le prix du livre cyber 2020 dans la catégorie « Recherche universitaire ».

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Géopolitique du routing

Géopolitique du routing

Ripe Network Coordination Centre
17 juillet 2019

Le but de cet article est d’introduire une base méthodologique pour une analyse géopolitique d’Internet et d’illustrer la géopolitique du cyberespace. À cette fin, nous avons utilisé les flux BGP fournis par le service d’informations de routage RIPE pour déduire régulièrement des graphiques de connectivité au niveau AS. Nous avons analysé l’évolution de ces graphiques sur une longue période (plusieurs années) et observé comment la structure de la connectivité évolue avec les changements géopolitiques. Nous présentons un ensemble de «cartes algorithmiques» que nous avons créées pour représenter un certain nombre de problèmes définis ci-dessous.

Voir la suite de l’article sur le site de RIPE NCC

Auteurs : Louis Pétiniaud & Loqman Salamatian

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cyberespace : la guerre mondiale des données

Cyberespace : la guerre mondiale des données

Le Monde
03 novembre 2018

Plusieurs chercheurs de GEODE ont collaboré à la réalisation de cette cartographie sur « La guerre mondiale des données » pour un dossier Géopolitique du journal Le Monde publié le 23 juillet 2018.

“ Une bascule vers l’Asie :

Les données sont le liquide vital de l’économie numérique. La plupart des géants du Web se sont développés grâce à elles, et elles chamboulent les modèles d’affaires des entreprises dans tous les secteurs de l’activité humaine.

 

Jusqu’à présent, les Etats-Unis dominaient culturellement et économiquement cet espace, profitant d’être le pays où a été inventé Internet et où sont nés les principaux mastodontes du secteur. Cette suprématie est pourtant de plus en plus contestée, notamment par la Chine, qui a su créer des géants technologiques, protégés par sa grande muraille numérique, qui n’ont presque plus rien à envier à leurs homologues d’outre-Pacifique. L’empire du Milieu toise désormais la Silicon Valley et mise beaucoup sur les technologies d’intelligence artificielle, dont le développement repose justement sur la quantité des données à disposition.”

Consultez, la cartographie sur le site du journal Le Monde.

Cette cartographie était complété avec une grande interview de Frédérick Douzet à lire ici.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn