Géopolitique des données numériques

Editions Le Cavalier Bleu

20 janvier 2019

Amaël Cattaruzza a publié en mars 2019 un ouvrage consacré à la géopolitique des données numériques aux éditions Le Cavalier Bleu.

Résumé de l’ouvrage :

Au cours des deux dernières décennies, la production de données numériques a connu une croissance sans précédent, transformant les relations entre États, mais aussi entreprises privées (GAFAM) et autres acteurs (hackers, cybercriminels, etc.). Ces dynamiques conduisent à s’interroger sur les nouvelles formes de rivalités territoriales dans ce contexte ouvert et réticulaire où la localisation physique des données peut ne pas correspondre à leur localisation logique ou juridique.

Or, le traitement de ces masses de données disparates nécessite aujourd’hui l’utilisation de nouveaux outils (Big Data, intelligence artificielle) qui sont devenus des instruments de pouvoir sur la scène internationale. Et dont l’usage impacte plus généralement les modes de gouvernement politique de nos sociétés.

Dans cet ouvrage dense et très complet, Amaël Cattaruzza montre comment les données numériques ont doublement modifié la géopolitique. D’une part en redéfinissant les notions de frontière et de puissance entre États et acteurs non étatiques, et de l’autre en refaçonnant son propre champ d’étude.

Table des matières :

Introduction

De quoi «les données» sont-elles le nom ?

La donnée, une nouveauté millénaire

Vers un nouveau paradigme scientifique et social ?

La technique détermine-t-elle la donnée ?

Définition sociopolitique de la donnée

Le champ décisionnel et idéologique derrière les

données

Vers une territorialisation des données

Datacenters : la régionalisation des données

Géopolitique des datacenters : puissance en stock

Géopolitique des flux de données

Une territorialisation par le droit

Lutte idéologique pour les données : quelle gouvernance

pour l’Internet ?

De la guerre à la cyberguerre ?

La géopolitique à l’épreuve des données

Le territoire mis en données : l’espace et son double

La numérisation du champ de bataille

La frontière connectée

L’ère de la data surveillance

Du pouvoir territorial au pouvoir en réseau

Conclusion

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn