Alix Desforges & Bertrand Warusfel dans l’ouvrage « Conflits, crimes et régulations dans le cyberespace » dirigé par Sébastien-Yves Laurent

Alix Desforges & Bertrand Warusfel dans l’ouvrage « Conflits, crimes et régulations dans le cyberespace » dirigé par Sébastien-Yves Laurent

iSTE éditions
19 août 2021

Découvrez les analyses des chercheurs GEODE Alix Desforges et Bertrand Warusfel dans l’ouvrage “Conflits, crimes et régulations dans le cyberespace” dirigé par Sébastien-Yves Laurent.

Alix Desforges y signe le chapitre intitulé “Séparation des fonctions offensive et défensive : l’originalité du modèle de cyberdéfense française remis en cause ?” et Bertrand Warusfel celui sur “La cyberdéfense, dimension numérique de la sécurité nationale”.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Anne-Thida Norodom – parution du Dictionnaire de l’actualité internationale

Anne-Thida Norodom – parution du Dictionnaire de l’actualité internationale

Laboratoire Lab-Lex
15 mars 2021

Découvrez dès le 15 mars le Dictionnaire de l’actualité internationale, un ouvrage dirigé par Valere Ndior et soutenu par le Laboratoire Lab-Lex de l’Université de Bretagne Occidentale, dans lequel Anne-Thida Norodom signe trois entrées : « Cyberattaque », « Souveraineté » et « Fake News ».

Chaque notice fait environ 1 p. et demie, débute par une citation issue de médias francophones et contient des renvois à des articles de presse, reportages, tweets des années 2000 à début 2020.

Retrouvez la table des matières sur le site de l’éditeur !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Frédérick Douzet & Aude Géry : « War and Peace in Cyberspace » In « Obama’s Fractured Legacy »

Frédérick Douzet & Aude Géry : « War and Peace in Cyberspace » In « Obama’s Fractured Legacy »

Edinbrugh University Press
27 novembre 2020

L’ouvrage Obama’s Fractured Legacy dirigé par François Vergniolle de Chantal est enfin disponible !

Frédérick Douzet et Aude Géry y signent un chapitre intitulé « War and Peace in Cyberspace », analysant la politique d’Obama en matière de cyberdéfense.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Conférence du 8 octobre 2020 : « Le rêve américain à l’épreuve de la présidence Trump » l

Conférence du 8 octobre 2020 : « Le rêve américain à l’épreuve de la présidence Trump » l

Editions Vendémiaire

19 octobre 2020

Retrouvez en vidéo la conférence du vendredi 16 octobre 2020 durant laquelle Stéphane Taillat a présenté le chapitre « La cyberdéfense, nouveau front de la puissance ? » qu’il a coécrit avec Frédérick Douzet. Ce chapitre est issu de l’ouvrage de Lauric Hanneton « Le rêve américain à l’épreuve de la présidence Trump » publié le 8 octobre 2020 aux Editions Vendémiaire.

https://www.editions-vendemiaire.com/catalogue/a-paraitre/le-reve-americain-a-lepreuve-de-donald-trumplauric-henneton-dir/

https://www.youtube.com/watch?v=SijVpg7uks8&feature=youtu.be

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Hérodote « Géopolitique de la datasphère »

Hérodote « Géopolitique de la datasphère »

Hérodote n°177-178
12 juin 2020

Le nouveau numéro de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote vient de paraître ! Dirigé par la directrice du projet GEODE, Frédérick Douzet, il rassemble pas moins de 19 articles sur des thèmes et problématiques aussi variés que contemporains, tous pourvus d’une analyse aiguë sur des enjeux géopolitiques liés au cyberespace. La liste des auteurs, en plus de son casting international, fait la part belle aux jeunes chercheurs, notamment de GEODE.

 

Une nécessaire étude du numérique et de ses enjeux géopolitiques

La révolution numérique provoquée par l’adoption massive des technologies numériques et l’interconnexion mondiale des systèmes d’information et de communication connaît une accélération fulgurante depuis deux décennies. Elle bouleverse nos économies et nos modes de vie et ouvre de nouveaux horizons de développement encore largement inexplorés. Elle transforme également en profondeur l’environnement stratégique et la manière dont les grandes puissances se mesurent et s’affrontent désormais. Elles modifient les représentations de la menace mais aussi celles de la sécurité dans un environnement numérique où les interconnexions, les inter- actions et les interdépendances sont multiples mais ne sont pas toujours comprises, connues et maîtrisées.

La notion de datasphère, tout juste émergente, permet d’englober dans un même concept les enjeux stratégiques liés au cyberespace et, plus généralement, à la révolution numérique, pour mieux appréhender les défis présents et à venir de la dépendance croissante aux technologies et aux données numériques dans un monde de plus en plus gouverné par les algorithmes et l’intelligence artificielle.

 

Un numéro largement composé par des chercheurs de GEODE

Ce numéro réunit – entre autres – un grand nombre d’auteurs issus de l’équipe Géopolitique de la Datasphère, un centre de recherche et de formation dédié à l’étude des enjeux géopolitiques et stratégiques de la révolution numérique, porté par l’équipe de l’Institut français de géopolitique de l’université Paris 8. Présélectionné par le ministère des Armées pour un label « Centres d’excellence » dans le cadre du Pacte Enseignement supérieur, le projet GEODE a pour ambition d’utiliser les ressources de la datasphère pour faire de l’analyse géopolitique et d’étudier la datasphère comme un objet géopolitique à part entière. Hérodote présente ici une partie des recherches menées au sein du projet GEODE.

 

Des enjeux stratégiques et contemporains

Le lien entre questions numériques et climatiques permet au lecteur de plonger dans les enjeux de la révolution des données. C’est ensuite par le prisme des manipulations de l’information que les enjeux de la datasphère sont analysés, les auteurs montrant les difficultés à saisir et à répondre à un phénomène utilisant les ressorts de nos démocraties, dont la liberté d’expression.

La dimension stratégique s’exprime également par les enjeux liés aux technologies, notamment le cloud computing et la 5G, autour desquelles les concepts d’autonomie stratégique et souveraineté numérique gravitent et exacerbent les tensions géopolitiques. Enfin, la dernière partie de ce numéro double est consacrée aux stratégies de puissance dans le cyberespace, notamment à celles de l’Estonie, d’Israël et de la Chine, et nous rappelle que, pour reprendre les mots du fondateur d’Hérodote, le cyberespace, ça sert, d’abord, à faire la guerre.

 

Retrouvez le sommaire du n°177/178 d’Hérodote « Géopolitique de la datasphère », dont certains articles sont en accès libre sur le site de la revue :

 

Éditorial. Du cyberespace à la datasphère. Enjeux stratégiques de la révolution numérique, Frédérick Douzet [En accès libre]

Gouvernance numérique et changement climatique, Stéphane Grumbach

Cartographier un angle mort : la suprise stratégique des opérations informationnelles russes sur les réseaux sociaux en 2016, Camille François et Herbert Lin

Populisme, propagande et politique : les réseaux sociaux au coeur de la stratégie électorale de Narendra Modi, Maya Mirchandani

Cartographier la propagation des contenus russes et chinois sur le Web africain francophone, Frédérick Douzet, Kévin Limonier, Selma Mihoubi et Élodie René

Normalisation et domestication de la désinformation numérique : les opérations informationnelles d’interférence et d’influence de l’extrême droite et de l’État russe en Europe, Martin Innes, Daniel Grinnell, Helen Innes, Darren Harmston et Colin Roberts

#Affaire Benalla : déconstruction d’une polémique sur le rôle de la communauté Twitter «russophile» dans le débat politique français, Colin Gerard et Guilhem Marotte [En accès libre]

Le cloud computing : de l’objet technique à l’enjeu géopolitique. Le cas de la France, Clotilde Bômont et Amaël Cattaruzza

La transformation numérique du ministère des Armées, Arnaud Coustillière

Souveraineté numérique et autonomie stratégique en Europe : du concept aux réalités géopolitiques, Didier Danet et Alix Desforges

Trump contre Huawei : enjeux géopolitiques de la 5G, Kavé Salamatian

Les enjeux de la neutralité du Net aux États-Unis, Charlotte Escorne [En accès libre]

La place des logiciels libres et open source dans les nouvelles politiques du numérique en Russie, Marie-Gabrielle Bertran

Cryptomonnaies et puissance de calcul : la Sibérie orientale, nouveau territoire stratégique pour la Russie ?, Hugo Estecahandy et Kévin Limonier [En accès libre]

« E-Estonie » : le « nation-branding » numérique comme stratégie de rayonnement international, Léa Ronzaud

Le cyberespace israélien, un enjeu de puissance, David Amsellem

Comment la Chine projette de devenir une cyber-puissance, Rogier Creemers

Cyber opérations offensives et réaffirmation de l’hégémonie américaine : une analyse critique de la doctrine de Persistent Engagement, Stéphane Taillat

Le cyberespace, ça sert, d’abord, à faire la guerre. Prolifération, sécurité et stabilité du cyberespace, Frédérick Douzet et Aude Géry

Éditions « La Découverte »

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Publication du manuel de lycée « Introduction à la géopolitique », par A. Cattaruzza et K. Limonier

Publication du manuel de lycée « Introduction à la géopolitique », par A. Cattaruzza et K. Limonier

Armand Colinn
6 novembre 2019

 A l’occasion de l’entrée de la géopolitique dans les programmes officiels de lycée, Amaël Cattaruzza (GEODE) a rédigé, avec la participation de Kévin Limonier (co-directeur GEODE), le très complet manuel « Introduction à la géopolitique », paru en septembre 2019, chez Armand Colin.

L’objectif de ce manuel est de faire découvrir la géopolitique, et son évolution en tant que méthode d’analyse, au grand public. Ce livre ne s’adresse évidemment par qu’aux lycéens français, et revient sur tous les fondamentaux de la discipline, mêlant habilement précision et pédagogie.

CATTARUZZA, Amaël (dir.),  LIMONIER Kévin. Introduction à la géopolitique, Armand Colin, septembre 2019.

 

Lien de l’éditeur : https://www.armand-colin.com/introduction-la-geopolitique-9782200624392

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’ouvrage d’Amaël Cattaruzza, Géopolitique des données numériques, obtient le prix Impératrice Eugénie 2019

L’ouvrage d’Amaël Cattaruzza, Géopolitique des données numériques, obtient le prix Impératrice Eugénie 2019

Société de Géographie
25 juillet 2019

Ce prix, décerné par la Société de Géographie, a été fondé en 1869 comme prix pour les sciences auxiliaires et services rendus à la Société de Géographie.

Au cours des deux dernières décennies, la production de ­données numériques a connu une croissance sans précédent, transformant les relations entre états, mais aussi entreprises privées (GAFAM) et autres acteurs (hackers, cybercriminels, etc.). Ces dynamiques conduisent à s’interroger sur les nouvelles formes de rivalités territoriales dans ce contexte ouvert et réticulaire où la localisation physique des données peut ne pas correspondre à leur localisation logique ou juridique.

Or, le traitement de ces masses de données disparates nécessite ­aujourd’hui l’utilisation de nouveaux outils (Big Data, intelligence ­artificielle) qui sont devenus des instruments de pouvoir sur la scène internationale. Et dont l’usage impacte plus généralement les modes de gouvernement politique de nos sociétés.

Dans cet ouvrage dense et très complet, Amaël Cattaruzza montre comment les données numériques ont doublement modifié la géopolitique. D’une part en redéfinissant les notions de frontière et de puissance entre états et acteurs non étatiques, et de l’autre en refaçonnant son propre champ d’étude.

Plus d’informations ici

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La Cyberdéfense – Politique de l’espace numérique

La Cyberdéfense – Politique de l’espace numérique

Armand Colin
16 juillet 2019

Rapports de forces, cyberattaques sur les infrastructures, hacking, espionnage, fake news, le cyberespace est devenu en quelques décennies un champ privilégié des relations internationales où coopèrent et s’affrontent anciens et nouveaux acteurs de la conflictualité, étatiques et non étatiques, publics et privés, civils et militaires.

Les enjeux sont considérables car la plupart des activités humaines dépendent aujourd’hui de l’interconnexion des systèmes de traitement de l’information permise par les réseaux numériques. Or, les menaces associées à la digitalisation de la société ont profondément transformé la manière de concevoir les conflits contemporains. Elles ont amené les États et les principaux acteurs de la sécurité à repenser leurs politiques, leurs architectures et leurs stratégies de défense sur la scène internationale.

Ce domaine doit être appréhendé de manière globale, au croisement des approches politiques et géopolitiques, stratégiques et juridiques, économiques, techniques et sociotechniques. Cet ouvrage présente de manière concise et accessible l’ensemble des connaissances disponibles aujourd’hui sur le sujet de la cyberdéfense et de la gestion de crise dans l’espace numérique. Rédigé par de nombreux spécialistes, universitaires et praticiens, il offre une vision large et pluridisciplinaire des enjeux de la cyberconflictualité.

En savoir plus sur le site de l’éditeur

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cyberattaques et droit international

Cyberattaques et droit international

Editions A. Pedone
14 mars 2019

Anne-Thida Norodom a co-dirigé avec Maryline Grange un ouvrage dédié à l’analyse des cyberattaques au prisme du droit international aux éditions A. Pedone.

La préface de cet ouvrage qui rassemble plusieurs contributions a été signé par Frédérick Douzet.

Résumé de l’ouvrage :

Un nord-coréen accusé d’avoir piraté le studio Sony ou orchestré l’attaque Wannacry pour le compte du régime, des interventions via les réseaux sociaux dans les campagnes électorales américaine, lettone ou française, un programme malveillant paralysant la cérémonie d’ouverture des derniers Jeux Olympiques, une tentative de perturbation de missions d’avion de chasse, une attaque de sociétés gérant le fonctionnement de centrales nucléaires américaines… la liste pourrait être longue pour recenser les cyberattaques entreprises seulement depuis 2017.

Pourtant, la réponse à apporter n’est toujours pas évidente : qui peut agir ? contre qui ? à quelles conditions et dans quel but ? Autant de questions qui se posent et auxquelles il faut apporter une réponse à la suite de l’identification de tels actes. S’il a été reconnu que le droit international existant doit s’appliquer en cas de cyberattaques, il reste encore à en identifier les modalités.

C’est à cet ambitieux objectif que la Journée d’études organisée à l’université de Rouen le 2 juin 2017 entendait contribuer en confrontant les besoins des praticiens aux réflexions d’universitaires. Le présent ouvrage rassemble les contributions des intervenants qui ont accepté de proposer des analyses, souvent prospectives, des questions posées quant à la définition des cyberattaques, l’identification de leurs auteurs et des réactions envisageables.

Pour commander l’ouvrage sur le site des éditions Pedone.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Géopolitique des données numériques

Géopolitique des données numériques

Editions Le Cavalier Bleu
20 janvier 2019

Amaël Cattaruzza a publié en mars 2019 un ouvrage consacré à la géopolitique des données numériques aux éditions Le Cavalier Bleu.

Résumé de l’ouvrage :

Au cours des deux dernières décennies, la production de données numériques a connu une croissance sans précédent, transformant les relations entre États, mais aussi entreprises privées (GAFAM) et autres acteurs (hackers, cybercriminels, etc.). Ces dynamiques conduisent à s’interroger sur les nouvelles formes de rivalités territoriales dans ce contexte ouvert et réticulaire où la localisation physique des données peut ne pas correspondre à leur localisation logique ou juridique.

Or, le traitement de ces masses de données disparates nécessite aujourd’hui l’utilisation de nouveaux outils (Big Data, intelligence artificielle) qui sont devenus des instruments de pouvoir sur la scène internationale. Et dont l’usage impacte plus généralement les modes de gouvernement politique de nos sociétés.

Dans cet ouvrage dense et très complet, Amaël Cattaruzza montre comment les données numériques ont doublement modifié la géopolitique. D’une part en redéfinissant les notions de frontière et de puissance entre États et acteurs non étatiques, et de l’autre en refaçonnant son propre champ d’étude.

Table des matières :

Introduction

De quoi «les données» sont-elles le nom ?

La donnée, une nouveauté millénaire

Vers un nouveau paradigme scientifique et social ?

La technique détermine-t-elle la donnée ?

Définition sociopolitique de la donnée

Le champ décisionnel et idéologique derrière les

données

Vers une territorialisation des données

Datacenters : la régionalisation des données

Géopolitique des datacenters : puissance en stock

Géopolitique des flux de données

Une territorialisation par le droit

Lutte idéologique pour les données : quelle gouvernance

pour l’Internet ?

De la guerre à la cyberguerre ?

La géopolitique à l’épreuve des données

Le territoire mis en données : l’espace et son double

La numérisation du champ de bataille

La frontière connectée

L’ère de la data surveillance

Du pouvoir territorial au pouvoir en réseau

Conclusion

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn