Frédérick Douzet au séminaire EHESS “Présences chinoises” sur l’influence numérique de la Russie et de la Chine en Afrique

Frédérick Douzet au séminaire EHESS “Présences chinoises” sur l’influence numérique de la Russie et de la Chine en Afrique

EHESS

5 mai 2021

L’objet de ce séminaire, organisé par l’EHESS, est de réfléchir aux différentes dimensions des présences chinoises en Afrique et en Amérique latine, qu’elles soient humaines,  en termes de flux, d’entreprises ou de marchandises, y compris à travers le projet des nouvelles routes de la soie.

La séance du 5 mai a été animée par Frédérick Douzet qui a apporté une analyse sur L’influence numérique de la Russie et de la Chine en Afrique.

Retrouvez le replay de son intervention ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian ” Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine”

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian ” Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine”

First Monday

6 mai 2021

Le 3 mai, l’article co-écrit par les chercheurs GEODE Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Kavé Salamatian : “Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine” a été publié par First Monday.

Cet article propose de nouvelles méthodologies pour comprendre et représenter les nouvelles formes de rivalités et de déséquilibres de pouvoir qui se produisent dans les couches basses du cyberespace, à travers l’analyse de l’est de l’Ukraine.

Vous pouvez consultez cet article ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Offre de stage juriste – GEODE

Offre de stage juriste – GEODE

15 mars 2021

Période du stage : 6 mois, début juin 2021

Géopolitique de la Datasphère (GEODE) est un centre de recherche et de formation pluridisciplinaire dédié à l’étude des enjeux stratégiques et géopolitiques de la révolution numérique, implanté sur le Campus Condorcet à Aubervilliers (93). Nous recherchons pour notre centre un(e) stagiaire assistant(e) de recherche. Vous assisterez les chercheurs de GEODE dans la réalisation de leurs différents projets de recherche portant sur le droit international appliqué à l’espace numérique.

Vous effectuerez une veille juridique sur ces sujets et participerez à l’élaboration d’une base de données recensant la pratique des Etats, la jurisprudence internationale et les instruments juridiques relatifs au numérique. Vous assisterez également les chercheurs dans leurs recherches documentaires et le travail de publication. Enfin, vous réaliserez une première publication avec la rédaction d’une note d’analyse destinée à être mise en ligne sur le site de GEODE.

Missions :

  • Veille juridique.
  • Aide à la recherche et à la publication.
  • Rédaction d’une note d’analyse.

Profil recherché :

  • Etudiant(e) Master 2 droit international, de préférence public.
  • Intérêt pour les questions numériques.
  • Capacité à travailler en anglais.
  • Vous avez déjà conduit un travail de recherche et de collecte d’informations approfondi.
  • Profil : organisé, sérieux, rigoureux.
  • Capacité à être autonome et efficace dans le travail demandé.

Rémunération :

  • Minimum légal.

Si vous êtes intéressé(e), merci d’adresser votre CV à : contact@geode.science

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Appel à candidatures Allocation doctorale – GEODE (Géopolitique de la datasphère)

Appel à candidatures Allocation doctorale – GEODE (Géopolitique de la datasphère)

3 mars 2021

Le centre de recherche et formation GEODE (Géopolitique de la datasphère) de l’Université Paris 8 ouvre jusqu’à deux financements d’allocations doctorales. Ces contrats permettent le financement d’un doctorant pour une durée de 3 ans. Ils peuvent éventuellement s’assortir d’un avenant pour effectuer une activité complémentaire rémunérée consistant en enseignement, valorisations des résultats de la recherche, diffusion de l’information scientifique et technique ou encore, expertise.

Les candidatures portent sur un projet d’inscription en thèse en 2021-2022. Toute inscription en thèse a pour requis préalable l’obtention d’un diplôme de Master 2 ou équivalent. Les personnes inscrites en Master 2 en 2020-2021, et dont les résultats n’ont pas encore être délibérés par le jury compétent à la date fixée pour le dépôt du dossier peuvent candidater, en joignant à leur dossier le relevé des résultats déjà obtenus.

 

Éligibilité

Peuvent faire acte de candidature tout doctorant français ou ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne inscrit dans une université française (avec possibilité de cotutelle avec une université étrangère).

Le sujet de thèse doit entrer dans l’un des trois des axes de recherche du centre GEODE, à savoir :

    • Cartographie de la datasphère : nos recherches visent à développer des outils pour mieux comprendre et représenter cet environnement et ce qui s’y déroule : approche régionale de l’espace numérique, flux de données, routes logiques et physiques, détection et représentation de communautés sur les réseaux sociaux et le Web.
    • Confrontation dans la datasphère : La datasphère est un objet, un théâtre et un vecteur d’attaque dans les conflits géopolitiques, comme en témoigne la prolifération de termes pour désigner les logiques d’affrontement : cyberguerre, cyberconflits, manoeuvres informationnelles, cyberattaques, cybersécurité. L’analyse géopolitique prend en compte les représentations et jeux des acteurs ; les rivalités de pouvoir et les conflits d’intérêts ; les stratégies et les modes opératoires ; les rapports de force et les enjeux stratégiques à différents niveaux d’analyse ; les enjeux de la numérisation du champ de bataille.
    • Politiques de la datasphère : La datasphère présente de nouveaux défis pour la sécurité collective, la prospérité des économies, les valeurs de la démocratie et la souveraineté des États. Les enjeux de politiques publiques concernent notamment :
      • la régulation internationale pour assurer la paix et la stabilité du cyberespace face à la prolifération des outils et des opérations offensives ;
      • les conflits entre États ou entre État et secteur privé et la transformation de l’exercice des pouvoirs régaliens des États face à la puissance des plates-formes d’intermédiation ;
      • le développement des technologies numériques (IA, 5G, cloud, etc.) et leur impact ;
      • les enjeux et stratégies de souveraineté numérique dans un contexte de compétition stratégique ;
      • les questions éthiques, juridiques et démocratiques dans un environnement qui offre à une multitude d’acteurs un accès inédit aux données personnelles.

Au moins l’un des directeurs de thèse est un membre de GEODE (voir liste : https://geode.science/chercheurs/)

 

Modalités d’attribution

Le programme a pour objectif de faire soutenir le candidat à l’issue des trois années de financement et demande donc un engagement moral de la part du candidat comme de son ou ses directeur(s) de thèse à respecter cette durée des trois ans.

Les dossiers de candidature sont évalués par un comité de sélection composé de 4 membres de GEODE et 4 personnalités académiques extérieures. Ce comité rendra un avis scientifique sur les dossiers de candidature et auditionnera les candidats retenus après une première sélection.

Les dossiers de candidature seront sélectionnés selon les critères suivants :

  • la pertinence du sujet proposé au regard des axes de recherche de GEODE ;
  • la qualité scientifique du projet de thèse ;
  • la valeur du candidat ;
  • la pertinence de son projet professionnel ;
  • la qualité du laboratoire d’accueil et de l’encadrement.

 

Calendrier de l’appel à candidature

  • Ouverture de la campagne : Mars 2021
  • Date limite de dépôt des candidatures : 17 mai 2021à 12h00
  • Notification des candidats retenus pour l’audition : 1 juin 2021
  • Audition semaine du 7 juin 2021
  • Notification du/des candidats sélectionnés : 14 juin 2021
  • Début du contrat doctoral : 1er septembre 2021

Composition du dossier de candidature

  • La fiche de renseignement ci-dessous complétée ;
  • Une présentation du projet de thèse en 10 pages maximum comprenant une page maximum de bibliographie (police 12, times new roman ou arial, interligne simple), exposant la problématique, les objectifs, la méthodologie. Les pages au-delà des 10 pages requises ne seront pas examinées par souci d’équité entre les candidats ;
  • Un curriculum vitae détaillé du candidat ;
  • Un projet professionnel d’une page maximum présentant comment le doctorat s’inscrit dans la mise en œuvre et la réussite du projet professionnel ;
    • Une liste des publications et des travaux du candidat ;
  • Un curriculum vitae détaillé du directeur ou co-directeur de thèse qui n’est pas membre de GEODE ;
  • Une lettre d’appréciation du/des directeurs de thèse ;
  • Un exemplaire pdf du mémoire de Master 2 (ou de Master 1 si le mémoire de M2 n’a pas encore été soutenu) et, le cas échéant, d’une autre publication jugée pertinente.

Tout dossier incomplet ou non correctement rempli ne sera pas examiné

Les candidatures doivent être transmises par voie électronique à l’adresse suivante contact@geode.science avant le 17 mai 2021 12h00 (midi).

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Communiqué de Presse – Attribution du label « Centres d’excellence » au projet GEODE par le Ministère des Armées

Communiqué de Presse – Attribution du label « Centres d’excellence » au projet GEODE par le Ministère des Armées

12 février 2021

Le centre de recherche et de formation GEODE (Géopolitique de la datasphère) se voit attribuer le label « Centres d’excellence Relations internationales et Stratégie » par le Ministère des Armées.

Ce label, assorti d’un financement de 300 000 € annuel pour cinq ans (pour un montant total de 1 500 000 €), renouvelable est décerné aux centres de recherche universitaire de pointe sur la compréhension des menaces stratégiques du 21è siècle et l’anticipation des conflits futurs.

À l’annonce de cette nouvelle, Frédérick Douzet, directrice de Géode s’est félicitée :« L’obtention de ce label récompense plus de 3 ans et demi de travail d’une formidable équipe pluridisciplinaire, incroyablement dynamique et motivée ! »

Porté par l’université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et hébergé au Campus Condorcet, cité des Humanités et des sciences sociales, ce « projet s’inscrit pleinement dans la tradition d’innovation en sciences sociales de l’Université et dans les ambitions de développement des humanités numériques du Campus Condorcet. La Seine-Saint-Denis est un territoire fertile pour la recherche et l’innovation. Nous souhaitons que notre projet et son label d’excellence contribuent à la dynamique collective de valorisation de ce territoire et des jeunes chercheurs qui sont venus s’y former », indique Frédérick Douzet.

Le projet GEODE réunit autour de l’Institut Français de Géopolitique d’autres chercheurs de l’Université Paris 8, l’INRIA, les écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan, l’ENS, l’INALCO, l’Université de Savoie et Université de Paris. Il affiche une double ambition scientifique : étudier la datasphère comme un objet géopolitique à part entière et en utiliser les ressources pour faire de l’analyse géopolitique.

La datasphère, notion émergente, permet d’évoquer sous un même terme les enjeux stratégiques liés au cyber espace et plus globalement à la révolution numérique. Elle est considérée comme un construit social reflétant des enjeux de pouvoirs et des choix politiques, sociaux, techniques et organisationnels qui ont des implications stratégiques. GEODE construit ainsi, avec ses partenaires, une nouvelle discipline en associant géopolitique et sciences des données. Parmi les objectifs que GEODE
poursuit, on ne manquera pas de souligner :

  • Former un vivier stratégique de compétences à destination des entreprises, des institutions et des ministères. Le label décerné à GEODE, s’inscrit dans le cadre du Pacte Enseignement supérieur du Ministère des Armées, et vise à contribuer à la régénération du vivier de la recherche universitaire dans les domaines de la défense et de la sécurité. C’est toute l’ambition des trois formations proposées par GEODE (master, DFSSU, Mastère spécialisé®). Adossées à la recherche, elles visent à former
    des spécialistes de sciences humaines aux enjeux stratégiques de la datasphère ainsi qu’aux outils qui permettent d’en exploiter les données disponibles en sources ouvertes.
  • Contribuer à la réflexion stratégique française. Cette contribution pose les bases nécessaires à la compréhension et à la représentation de l’espace numérique. En outre, elle nourrit une réflexion nécessaire à l’élaboration de politiques publiques soucieuses de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité de l’espace numérique.
  • Faire rayonner l’excellence de la recherche stratégique française au niveau international

La cérémonie de remise se déroulera vendredi 12 février, à huis-clos, conditions sanitaires obligent.

Contacts presse 
Contact Paris 8 :
Service communication : Service.communication@univ-paris8.fr
@Presse_Paris8
Contact Campus-Condorcet :
Claire O’Meara
claire.omeara@campus-condorcet.fr
06 42 67 32 57

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kévin Limonier – « Frontières et souveraineté numérique : perspectives et limites de la stratégie russe », Journée d’étude du CNFG

Kévin Limonier – « Frontières et souveraineté numérique : perspectives et limites de la stratégie russe », Journée d’étude du CNFG

CNFG

2 février 2021

Le vendredi 5 février à 14h30, Kevin Limonier présentera une étude de cas autour des frontières dans le cadre de la journée d’étude organisée par le Comité national français de géographie (CNFG)sur le thème : « Regards actuels de géographes sur les fronts et frontières ».

Son intervention portera sur « Frontières et souveraineté numérique : perspectives et limites de la stratégie russe ».

Vous trouverez le programme dans son intégralité ici : journee_frontieres_5_fevrier_20211

La journée d’étude se déroulera intégralement en visio-conférence et sera accessible via le lien ci-dessous : https://zoom.univ-paris1.fr/j/98820566880?pwd=QUZqMWhBcUhKaERsdEM5empHSjJuUT09

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kévin Limonier – « Peut-on cartographier le cyberespace » à l’EGE le 25 Mars 2021

Kévin Limonier – « Peut-on cartographier le cyberespace » à l’EGE le 25 Mars 2021

Ecole de Guerre Economique

1er février 2021

Le 25 Mars à 19h, retrouvez Kevin Limonier pour la conférence « Peut-on cartographier le cyberespace » organisée par le Club Cyber des AEGE à l’Ecole de Guerre Economique (169 rue de grenelle, 75007, PARIS).

Inscriptions gratuites et obligatoires ici !

Résumé : « En grande partie immatériel, le cyberespace constitue un défi de taille pour les géographes et cartographes. Représenter ce nouvel espace de projection de puissance constitue pourtant un impératif de premier ordre, en cela que la carte est,  au moins depuis le bas Moyen-Âge, un instrument essentiel à l’exercice du pouvoir politique et militaire. Or, loin d’incarner une quelconque « fin de la géographie », l’avènement des réseaux numériques comme dimension structurante de la géopolitique contemporaine permet au contraire de développer de nouvelles formes de cartographie et, par là même, d’inventer de nouveaux supports de décision stratégique capables de répondre aux défis de notre époque. »

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn