GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

IGC
19 août 2021

Le mercredi 18 août, plusieurs chercheurs de GEODE ont présenté les résultats de leurs recherches durant la 34ème éditions de l’International Geographical Congress.

De 12h30 à 13h30, Amaël Cattaruzza a présidé la première partie du panel « Geopolitics of the Datasphere » qui portait sur les politiques des données :

  • Clotilde Bomont et Amaël Cattaruzza – « From a technical Component to a geopolitical object : cloud computing, a security issue for France ».
  • Charlotte Escorne – « Strategic issues of 5G deployment in French-speaking Africa ».

  • Ilan Scialom – « Bringing the concept of coopetition into the field of political geography: the example of Israel and Saudi Arabia in digital security ».
  • Margot François – « Analyzing the Cuban connection: several ‘digital spaces’ for a geopolitical approach ».

De 15h00 à 16h00, Alix Desforges présidait la deuxième partie du panel sur le thème « Mapping the Routes of the Internet : Data, Topologies, Power » qui comprenait notamment les présentations suivantes :

  • Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Colin Gérard – “On a collaborative effort to map the internet”

  • Loqman Salamatian, Louis Pétiniaud et Kavé Salamatian – “The journey, not the destination matters: Untangling data and sovereignty in the Far West”

  • Hugo Estecahandy – “The geopolitical stakes for cryptocurrencies in Russia through the analysis of their mining industries in Eastern Siberia”
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ilan Scialom at the Gulf Information Security Expo & Conference – GISEC

Ilan Scialom at the Gulf Information Security Expo & Conference – GISEC

GISEC
31 Mai 2021
A l’occasion du salon international de cybersécurité GISEC qui a eu lieu à Dubai du 31 au 2 juin 2021, Ilan Scialom est intervenu pour présenter les impacts géopolitiques et cyber des accords de normalisation, dits Accords Abraham, entre Israël et les Emirats Arabes Unis. 
 
Après avoir expliqué que la coopération entre les deux Etats existaient depuis de nombreuses années, il est notamment revenu sur l’émergence de partenariats cyber et technologiques à différents niveaux – étatiques, privés. Cette tendance majeure peut à moyen terme annoncer un bouleversement des dynamiques géopolitiques au Moyen Orient ayant des implications majeures sur d’autres Etats de la région. 
 
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn