Contested Spatialities of Digital Sovereignty

Contested Spatialities of Digital Sovereignty

Geopolitics, Vol 27, 1, 2022
1 avril 2022

Auteur

“Digital sovereignty” has become a buzzword in digital policies. Contrary to the imaginary of digital transformation as preceding an era of limitless global networking in the 1990s, approaches to state regulation and delimitation of data flows as well as programmes for national digital infrastructures are justified with calls for digital sovereignty across very different contexts. This forum brings together contributions from political geography, law, computer science, and ethics that compare and analyse discourses and practices of digital sovereignty. The case studies on Russia and the EU reveal parallels as well as fundamental differences in the conception and implementation of digital sovereignty. Essays on the challenges posed by new forms of cross-border interaction (such as cloud computing) and new actors (such as digital platforms) illustrate that the traditional coupling of concepts of sovereignty, territoriality and the state, of jurisdiction and borders, must be rethought. The essays in this forum thus make it clear that the digital transformation is not simply a socio-technical modernisation process. It is rather shaped in specific ways and should be understood and analysed as (geo)-political discourses and practices. The forum contributes to the development of a political digital geography that analyses how the digital transformation is contested and produced in specific ways and unearths the politics and spatialities conceived and produced in these discourses and practices.

Read the full article here !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Auteur

La plate-forme Swift, arme centrale et cybernétique de la géopolitique mondiale

La plate-forme Swift, arme centrale et cybernétique de la géopolitique mondiale

The Conversation
25 mars 2022

Auteur

 

Stephane Grumbach, The Conversation

« La guerre en Ukraine met en évidence l’évolution des équilibres géopolitiques et la profondeur des nouvelles asymétries dans la puissance cybernétique.

Laissons de côté la question de l’information, de la propagande et de la censure, centrale dans toutes les guerres, celle-ci ne fait pas défaut. Ce qui est nouveau, c’est la projection extraterritoriale des grandes plates-formes qui peuvent à la fois remonter des informations provenant de la population connectée, et promouvoir de nouvelles formes d’influence non plus seulement verticale, mais également horizontale, impliquant des citoyens ordinaires. C’est une nouvelle expression du soft power. »

Retrouvez l’article complet ici

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La Russie peut-elle se déconnecter d’Internet ? Kevin Limonier

La Russie peut-elle se déconnecter d’Internet ? Kevin Limonier

Le Rubicon
10 mars 2022

Auteur

 

Dans cet article publié dans Le Rubicon, Kevin limonier, chercheur et directeur adjoint de GEODE, professeur à l’Institut Français de géopolitique, nous parle de l’internet Russe – Runet – et des frontières numériques en tant qu’objet technique et géopolitique.

En 2019, la Douma a adopté la loi FZ90, baptisée loi du « Runet souverain ». Elle prévoit de donner à l’Etat les moyens juridiques, administratifs et techniques de contrôler l’intégralité des flux de données entrant et sortant du territoire russe et, le cas échéant, de déconnecter le pays du reste du monde en cas de « menace extérieure avérée ». Plusieurs semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la déconnexion prévue par la loi de 2019 n’a toujours pas eu lieu, alors même que le pays est progressivement isolé de nombreux flux financiers, logistiques et économiques de la mondialisation soit par des sanctions, soit par l’action du gouvernement russe lui-même. […]

Vous pouvez lire l’article complet ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Podcast « Terrain de recherche » avec Kevin Limonier

Podcast « Terrain de recherche » avec Kevin Limonier

Campus Condorcet
10 mars 2022

Auteur

Dans ce second épisode du podcast « Terrains de recherche – Les SHS à l’œuvre au Campus Condorcet », le Campus Condorcet donne la parole à Kevin Limonier, géographe spécialiste du cyberespace russophone, directeur adjoint de GÉODE, centre de recherche et de formation de l’Université Paris 8, qui analyse les enjeux géopolitiques liés à la révolution numérique, et étudie la « datasphère » en associant géopolitique et sciences des données.

Podcast à écouter ici

AU PROGRAMME DE CE PODCAST :
  • 0,49 : La datasphère : une nouvelle dimension du territoire
    #Datasphère #DynamiquesSpatiales #Capteurs #Métadonnées
  • 3.51 : Comment analyse-t-on la datasphère ?
    #Twitter #Géolocalisation #Cartographie #Script #API
  • 6.38 : Aucune donnée n’est anodine
    #FrigoConnecté #MontresConnectées #ForcesSpécialesFrançaisesAuSahel #CosmodromeDeBaïkonour #DGSE
  • 9.14 : Tous les conflits géopolitiques génèrent des données
    #Haut-Karabakh #Drones #PhotosSatellites 
  • 10.53 : Les couches basses et hautes du cyberespace 
    #DonnéesBrutes #DonnéesSignifiantes #Routeurs #ProtocoleRéseau #Censure #Kazakhstan #FakeNews #Crimée
  • 14.23 : L’open source intelligence
    #OSINT #Navalny #FSB #Hacker
  • 19.28 : GÉODE : un centre de recherche et de formation
    #IndépendanceDeLaRecherche #MinistèreDesArmées #LabelDExcellence #Former #EnjeuxDuCyberespace #MasterSpécialisé
  • 23.05 : Mot de la fin : « La mission émancipatrice de la géopolitique »#QuiContrôleLesDonnées
    #Whatsapp #Google #Yandex #NSA #MessagerieChiffrée
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’usage inédit des cryptomonnaies dans la guerre – entretien avec Hugo Estecahandy

L’usage inédit des cryptomonnaies dans la guerre – entretien avec Hugo Estecahandy

France Culture
9 mars 2022

Auteur

France Culture, émission Et Maintenant ? de Quentin Lafay

Hugo Estecahandy, chercheur GEODE et doctorant à l’institut français de géopolitique (IFG) est intervenu dans cette émission dédié à « l’usage inédit des cryptomonnaies dans la guerre » dans le contexte du conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie.

(Ré)écoutez le podcast ici !

« Soutenez le peuple ukrainien. Nous acceptons désormais les dons en cryptomonnaies », a signé sur Twitter le vice-Premier ministre du pays, le 26 février dernier. Dans le tweet suivant, il a affiché les adresses des portefeuilles numériques permettant à chacun de transférer des sommes en bitcoin, ethereum et USDT. Ainsi : avant-hier, en Ukraine, plus de 78 millions de dollars en cryptomonnaies ont été reçus à titre caritatif, selon le gouvernement ukrainien. L’une des sources les plus importantes date du 2 mars dernier : la vente d’un drapeau de l’Ukraine en NFT pour la somme de 6,7 millions de dollars.

Côté russe, maintenant : on a beaucoup lu que les cryptomonnaies pourraient permettre aux oligarques de contourner les sanctions internationales. Mais l’idée n’est pas si juste. D’abord, car le marché des crypto monnaies est plus surveillé qu’on ne l’imagine. Selon Hugo Estecahandy, les agences de contrôle ont développé des outils puissants pour tracer les transactions.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La Russie peut-elle vraiment se débrancher de l’internet mondial ?

La Russie peut-elle vraiment se débrancher de l’internet mondial ?

L'Obs
8 mars 2022

Auteur

Dans cet article du journal L’obs, Kevin Limonier apporte des éclairages sur l’internet russe, notamment sa capacité et son intérêt (ou non) à se débrancher de l’internet mondial.

Article à lire ici !

[Extrait]Les autorités russes envisageraient d’autonomiser leur pays de l’internet mondial, pour mieux contrôler la propagande interne. Un fantasme qui pose encore de nombreuses questions.

« Depuis 2019, les Russes tentes d’autonomies leur internet – le « Runet » -, en se dotant, tant du point de vue des infrastructures que des services (moteurs de recherche, e-mails, réseaux sociaux), de réseaux qu’ils puissent contrôler totalement. Le but étant de pouvoir se débrancher de l’internet mondial », nous rappelais Ama Mhalla […]

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Intervention de Louis Pétiniaud « Invasion militaire russe en Ukraine : vers de prochaines cyberattques ? »

Intervention de Louis Pétiniaud « Invasion militaire russe en Ukraine : vers de prochaines cyberattques ? »

France 24
8 mars 2022

Interview de

Invasion militaire russe en Ukraine : vers de prochaines cyberattaques ?

Quelques jours après le début du conflit en Ukraine, Louis Pétiniaud donnait son analyse sur les enjeux liés au cyberespace dans ce contexte de guerre.

En Ukraine, des combats meurtriers opposent les forces russes et ukrainiennes jusqu’aux portes de Kiev. Face à cette offensive, les Etats-Unis et Union européenne ont répliqué par de nouvelles sanctions. Louis Pétiniaud, Chercheur au centre de GEODE, était l’invité par France 24 pour décrypter la situation et pour évoquer la menace de cyberattaques qui pèse sur les pays occidentaux, au lendemain de l’invasion russe.

Retrouvez le replat de cette interview France 24 ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les enjeux de la controverse visant Spotify et Joe Rogan : que dit le droit ? – par Valère Ndior

Les enjeux de la controverse visant Spotify et Joe Rogan : que dit le droit ? – par Valère Ndior

Le Club des Juristes
17 février 2022

Auteur

Les enjeux de la controverse visant Spotify et Joe Rogan : que dit le droit ?
Par Valère Ndior, Professeur de Droit Public à l’Université de Bretagne Occidentale

 

« La plateforme de streaming musical Spotify essuie aujourd’hui un feu nourri de critiques, aux États-Unis et à travers le monde, après la menace des artistes Neil Young et Joni Mitchell, fin janvier 2022, de retirer leurs discographies du catalogue en ligne. Cette sommation vise à dénoncer la diffusion, exclusive à Spotify, du podcast The Joe Rogan Experience, accusé de propager de la désinformation en matière de Covid-19. Le « podcasteur » vedette Joe Rogan s’est entouré à plusieurs reprises d’invités adeptes de théories du complot. Sous la pression des utilisateurs, de plus en plus nombreux à critiquer l’inaction de Spotify, son PDG Daniel Ek s’est engagé, le 30 janvier 2022, à ce que la plateforme mette en place un certain nombre de correctifs pour lutter contre la désinformation ».

Retrouvez l’ensemble de l’article sur le site du club des juristes

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Interview- Ukraine: «Cette guerre aura un impact considérable sur les cryptomonnaies»

Interview- Ukraine: «Cette guerre aura un impact considérable sur les cryptomonnaies»

Libération
17 février 2022

Auteur

 

Article d’Elis Viniacourt, 2 mars 2022 – Interview d’Hugo Estecahandy, doctorant Institut Français de Géopolitique et GEODE

(Economie) Ukraine: «Cette guerre aura un impact considérable sur les cryptomonnaies»

Depuis le début de l’invasion russe, les cryptomonnaies ont trouvé leur utilité dans les deux camps pour contourner les sanctions économiques en Russie et récolter des dons en Ukraine. Hugo Estecahandy, doctorant à l’Institut français de géopolitique, décrypte pour «Libé» leur rôle dans le conflit.

Retrouvez l’article complet ici !

 

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les « libérateurs » : comment la « galaxie Prigojine » raconte la chevauchée du groupe Wagner au Sahel – Colin GERARD

Les « libérateurs » : comment la « galaxie Prigojine » raconte la chevauchée du groupe Wagner au Sahel – Colin GERARD

Le Rubicon
16 février 2022

Auteur

Colin Gérard, doctorant GEODE sur l’influence informationnelle russe dans les médias francophones et Maxime Audinet, chercheur à l’IRSEM ont co-écrit cet article expliquant comment l’écosystème d’influence informationnelle de Prigojine justifie et légitime le déploiement du groupe russe Wagner au Mali.

« L’ancrage du groupe Wagner et de ses filiales en Afrique subsaharienne apparaît ces dernières années comme la manifestation la plus marquante du réengagement de la Russie sur le continent africain. Le modèle d’implantation de Wagner, que reflète en partie le concept d’ « entrepreneuriat d’influence », s’inscrit dans un écosystème plus large à trois dimensions : la prestation de sécurité (garde prétorienne, protection de sites miniers), l’instruction militaire et le mercenariat ; l’extraction de matières premières, en particulier dans le domaine de la prospection minière ; un soutien informationnel mis en place pour façonner des représentations favorables au groupe paramilitaire, justifier par des moyens médiatiques et culturels son implantation et, par extension, légitimer la présence croissante de la Russie dans la région.

C’est cette dernière dimension que nous explorons dans cet article, dans la continuité de travaux antérieurs et en nous concentrant sur l’arrivée récente de Wagner au Mali, qui fait suite aux négociations entamées avec le gouvernement de transition à l’été 2021″.

Article complet à retrouver sur Le Rubicon.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn