Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian & Kevin Limonier “The geopolitics behind the routes data travel: a case study of Iran”

Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian & Kevin Limonier “The geopolitics behind the routes data travel: a case study of Iran”

Journal of Cybersecurity

17 septembre 2021

Retrouvez l’article co-écrit par Loqman Salamatian, Frédérick Douzet, Kavé Salamatian et Kevin Limonier sur les enjeux géopolitiques soulevés par le routage des données en Iran dans le Volume 7, Issue 1 du Journal of Cybersecurity.

Résumé de l’article en anglais : “In November 2019, in the wake of political demonstrations against the regime, Iran managed to selectively cut off most traffic from the global Internet while fully operating its own domestic network. It seemingly confirmed the main hypothesis our research had led us to, based on prior observation of data routing: Iran’s architecture of connectivity enables selective censorship of international traffic. This paper examines, through the case of Iran, how states can leverage the Border Gateway Protocol (BGP) as a tool of geopolitical control and what are the trade-offs they face. This question raises a methodological question that we also address: how the analysis of BGP can infer and document these strategies of territorialization of cyberspace. The Internet is a network of networks where each network is an autonomous system. Autonomous systems (ASes) are independent administrative entities controlled by a variety of actors such as governments, companies and universities. Their administrators have to agree and communicate on the path followed by packets travelling across the Internet, which is made possible by BGP. Agreements between ASes are often confidential but BGP requires neighbouring ASes to interact with each other in order to coordinate routing through the constant release of connectivity update messages. These messages announce the availability (or withdrawal) of a sequence of ASes that can be followed to reach an IP address prefix. In our study, we inferred the structure of Iran’s connectivity through the capture and analysis of these BGP announcements. We show how the particularities of Iran’s BGP and connectivity structure can enable active measures, such as censorship, both internally and externally throughout the network. We argue that Iran has found a way to reconcile a priori conflicting strategic goals: developing a self-sustaining and resilient domestic Internet, but with tight control at its borders. It thus enables the regime to leverage connectivity as a tool of censorship in the face of social instability and as a tool of regional influence in the context of strategic competition.”

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

GEODE à la 34ème édition de l’International Geographical Congress

IGC

19 août 2021

Le mercredi 18 août, plusieurs chercheurs de GEODE ont présenté les résultats de leurs recherches durant la 34ème éditions de l’International Geographical Congress.

De 12h30 à 13h30, Amaël Cattaruzza a présidé la première partie du panel “Geopolitics of the Datasphere” qui portait sur les politiques des données :

  • Clotilde Bomont et Amaël Cattaruzza – “From a technical Component to a geopolitical object : cloud computing, a security issue for France”.
  • Charlotte Escorne – “Strategic issues of 5G deployment in French-speaking Africa”.

  • Ilan Scialom – “Bringing the concept of coopetition into the field of political geography: the example of Israel and Saudi Arabia in digital security”.
  • Margot François – “Analyzing the Cuban connection: several ‘digital spaces’ for a geopolitical approach”.

De 15h00 à 16h00, Alix Desforges présidait la deuxième partie du panel sur le thème “Mapping the Routes of the Internet : Data, Topologies, Power” qui comprenait notamment les présentations suivantes :

  • Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Colin Gérard – “On a collaborative effort to map the internet”

  • Loqman Salamatian, Louis Pétiniaud et Kavé Salamatian – “The journey, not the destination matters: Untangling data and sovereignty in the Far West”

  • Hugo Estecahandy – “The geopolitical stakes for cryptocurrencies in Russia through the analysis of their mining industries in Eastern Siberia”
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier “Vers un « Runet souverain » ? Perspectives et limites de la stratégie russe de contrôle de l’Internet”

Kevin Limonier “Vers un « Runet souverain » ? Perspectives et limites de la stratégie russe de contrôle de l’Internet”

ÉchoGéo

19 août 2021

Découvrez l’article de Kevin Limonier “Vers un « Runet souverain » ? Perspectives et limites de la stratégie russe de contrôle de l’Internet” pour ÉchoGéo.

Résumé : En 2019, la Douma approuvait une loi destinée à donner à l’Etat les moyens juridiques et techniques de contrôler les flux de données entrant et sortant du territoire russe, et de déconnecter le réseau national du reste du monde « en cas de menace ». Point d’orgue de la stratégie de souveraineté numérique portée par la Russie depuis le début des années 2010, cette loi dite du « Runet souverain » se heurte néanmoins à d’importantes difficultés, que cet article a pour objectif de mettre en lumière grâce à la cartographie et à l’analyse spatiale. À partir d’importants volumes de données, ce travail ébauche en effet une première cartographie des routes de l’Internet russe et des acteurs qui le structure afin de pointer les défis auxquels se heurte le « Runet souverain ».

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier & Marlène Laruelle “Beyond “hybrid warfare”: a digital exploration of Russia’s entrepreneurs of influence”

Kevin Limonier & Marlène Laruelle “Beyond “hybrid warfare”: a digital exploration of Russia’s entrepreneurs of influence”

POST-SOVIET AFFAIRS

19 août 2021

Découvrez l’article co-écrit par Marlène Laruelle et Kévin Limonier “Beyond “hybrid warfare”: a digital exploration of Russia’s entrepreneurs of influence” pour le Post-Soviet Affairs, Volume 37, Issue 4.

Résumé en anglais : “This article argues that to capture Russia’s influence abroad, one needs to comprehend the country’s “gray diplomacy” as a neoliberal realm open to individual initiatives. We define “entrepreneurs of influence” as people who invest their own money or social capital to build influence abroad in hopes of being rewarded by the Kremlin . We test this notion by looking at both famous and unknown entrepreneurs of influence and their digital activities. We divide them into three broad categories based on their degree of proximity to the authorities: the tycoons (Yevgeny Prigozhin and Konstantin Malofeev), the timeservers (Alexander Yonov and Alexander Malkevich), and the frontline pioneers (the Belgian Luc Michel). An analysis of the technical data documenting their online activities shows that some of these initiatives, while inscribed into Moscow’s broad aspirations to great powerness, are based on the specific agendas of their promoters, and thus outlines the inherent limits of Moscow’s endeavors.”

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les chercheurs GEODE dans le numéro spécial “From cyberspace to the datasphere: strategic challenges of the digital revolution” du Journal of Cyber Policy

Les chercheurs GEODE dans le numéro spécial “From cyberspace to the datasphere: strategic challenges of the digital revolution” du Journal of Cyber Policy

Journal of Cyber Policy

17 août 2021

Découvrez le numéro spécial du Journal of Cyber Policy qui contient une sélection d’articles publiés en français par Herodote en juin 2020 :

  • “Mapping the spread of Russian and Chinese contents on the French-speaking African web” co-authored by Frédérick Douzet, Kevin Limonier, Selma Mihoubi and Elodie René.
  • “Free and open source software in the new digital public policies in Russia” by Marie-Gabrielle Bertran.
  • “The strategic surprise of Russian information operations on social media in 2016 in the United States: mapping a blind spot”
    by Camille Francois & Herb Lin.
  • “Cryptocurrencies and processing power in Russia: a new strategic territory in eastern Siberia?” by Hugo Estecahandy & Kevin Limonier.
  • “Cyberspace is used, first and foremost, to wage wars: proliferation, security and stability in cyberspace.” by Frédérick Douzet & Aude Gery.
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Hugo Estecahandy & Kevin Limonier “Cryptocurrencies and processing power in Russia: a new strategic territory in eastern Siberia?”

Hugo Estecahandy & Kevin Limonier “Cryptocurrencies and processing power in Russia: a new strategic territory in eastern Siberia?”

Journal of Cyber Policy​

17 août 2021

Découvrez l’article ” Cryptocurrencies and processing power in Russia: a new strategic territory in eastern Siberia?” co-écrit par Hugo Estecahandy et Kevin Limonier et publié en anglais par le Journal of Cyber Policy.

Résumé : À travers le cas de la Sibérie orientale, cet article montre comment émerge une nouvelle industrie russe de minage de crypto­monnaies. Cette industrie constitue pour la Russie un enjeu stratégique majeur, en ce qu’elle permet au pays de disposer de capacités de calcul toujours plus importantes et constitue un potentiel catalyseur d’innovations, notamment dans le domaine du chiffrement. La Sibérie orientale constitue un point de concentration des industries du minage en Russie, car la région bénéficie de divers avantages géographiques, climatiques, économiques et politiques uniques au monde. La région d’Irkoutsk, et plus particulièrement les fermes géantes de Bratsk et Oussolie-Sibirskoïe, sera ici étudiée afin de montrer comment le minage de cryptomonnaie influence les rapports de force politiques et économiques, notamment via l’intérêt que les élites locales manifestent pour cette activité très lucrative. Ces transformations locales à l’œuvre en Sibérie orientale sont susceptibles de préfigurer de changements de plus grande ampleur à l’échelle du pays.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier “Russia’s African Toolkit: Digital Influence and Entrepreneurs of Influence” pour ORBIS

Kevin Limonier “Russia’s African Toolkit: Digital Influence and Entrepreneurs of Influence” pour ORBIS

ORBIS

15 juin 2021

Découvrez l’article co-écrit par Kevin Limonier et Marlène Laruelle pour la revue ORBIS : “Russia’s African Toolkit: Digital Influence and Entrepreneurs of Influence”.

Cet article analyse deux composantes clés de la “boîte à outils africaine” de la Russie : ses médias comme RT et Spoutnik, qui ont réussi à s’imposer dans le paysage médiatique africain, et ses entrepreneurs d’influence, en charge de campagnes d’influence de différentes envergures. L’article soutient que le succès médiatique de la Russie repose davantage sur l’appropriation de son contenu informationnel par des acteurs africains ayant leurs propres agendas politiques que sur le fait que Moscou convainc le public africain de la légitimité de sa politique étrangère ou de son modèle politique, et que les entrepreneurs d’influence peuvent jouer un rôle utile , mais limité, pour tester de nouveaux paramètres d’influence.

Retrouvez l’article en entier ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian ” Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine”

Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian, Kavé Salamatian ” Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine”

First Monday

6 mai 2021

Le 3 mai, l’article co-écrit par les chercheurs GEODE Kevin Limonier, Frédérick Douzet, Louis Pétiniaud, Loqman Salamatian et Kavé Salamatian : “Mapping the routes of the Internet for geopolitics: The case of Eastern Ukraine” a été publié par First Monday.

Cet article propose de nouvelles méthodologies pour comprendre et représenter les nouvelles formes de rivalités et de déséquilibres de pouvoir qui se produisent dans les couches basses du cyberespace, à travers l’analyse de l’est de l’Ukraine.

Vous pouvez consultez cet article ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kevin Limonier – « Espace numérique : la géopolitique à l’heure cyber » sur France Culture

Kevin Limonier – « Espace numérique : la géopolitique à l’heure cyber » sur France Culture

Emission “Affaires étrangères” sur France Culture

18 mars 2021

Le samedi 13 mars, Kevin Limonier est intervenu sur le thème « Espace numérique : la géopolitique à l’heure cyber » aux côtés de Maud QUESSARD, Thomas Gomart et Emmanuel Meneut, dans le cadre de l’émission « Affaires étrangères » présentée par Christine Ockrent sur France Culture.

Le replay de l’émission est disponible sur le site de France Culture !

Résumé :

« Microsoft, hôpitaux, entreprises, agences fédérales… Les cibles d’attaques cyber se multiplient et forment, désormais, le quotidien d’un nouveau théâtre stratégique où s’affrontent puissances traditionnelles et nouveaux acteurs.

C’est le nouvel univers dans lequel s’inscrit désormais l’analyse des tensions internationales, géopolitiques et géoéconomiques, avec son vocabulaire, ses principes, ses acteurs, ses rapports de force, qui évoluent à la vitesse de la technologie, et ses conflits souvent masqués. Un univers qui, de façon plus prosaïque, est aussi le nôtre, tant le numérique et ses outils sont rentrés dans les mœurs, tant nos propres données sont un enjeu, tant l’information vraie ou fausse, manipulée ou pas, est notre pain quotidien. Ce nouvel univers est celui du Cyber.

Opérations SolarWinds

Cyber attaque, cyber défense, cyber guerre, cyber criminalité, cyber rançons, cyber harcèlement, cyber manipulation… Mercredi dernier, Moscou annonçait la paralysie des sites officiels du Kremlin et du Parlement, au moment où l’accès à Twitter était ralenti. Simple problème technique ? Ou coup de semonce américain après les opérations SolarWinds qui, l’hiver dernier, attaquaient massivement les systèmes informatiques des agences fédérales, des entreprises, des laboratoires ?

En guise de rétorsion, Washington envisage des sanctions spécifiques. Il y a quelques jours, Microsoft, qui se veut la championne de la cybersécurité, révélait des brèches dans son système de messagerie utilisé par des centaines de milliers d’entreprises. Cette fois, les soupçons s’orientent vers la Chine. En sera-t-il question jeudi prochain, en Alaska, lors de la première rencontre entre le secrétaire d’Etat américain et son homologue chinois ?

Etats-Unis, Russie, Chine : leur confrontation durcit dans l’univers cyber comme sur les théâtres traditionnels – on voit comment, depuis un an maintenant, la Covid-19 alimente la concurrence et le choc des récits. Au-delà des Etats, de Daesh et des réseaux criminels, qui sont les différents à l’œuvre dans l’univers numérique ? En France, en Allemagne, des hôpitaux, des entreprises sont devenus des cibles. Que fait l’Europe face à des enjeux d’une telle ampleur, et quels outils pour y faire face ? »

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kévin Limonier – « L’enjeu de la présence russe dans le cyberespace africain » conférence de l’Institut d’Étude des Crises de l’Intelligence Économique et Stratégique

Kévin Limonier – « L’enjeu de la présence russe dans le cyberespace africain » conférence de l’Institut d’Étude des Crises de l’Intelligence Économique et Stratégique

Institut d’Étude des Crises de l’Intelligence Économique et Stratégique

3 mars 2021

Le mercredi 3 mars de 18h à 19h30, Kévin Limonier est intervenu lors du Webinar : « L’enjeu de la présence russe dans le cyberespace africain » organisé par l’Institut d’Étude des Crises de l’Intelligence Économique et Stratégique. Cette intervention était la troisième d’une série de 4 conférences organisées dans le cadre du Séminaire Russie : « Visions de l’intelligence économique et stratégique ».

Kévin Limonier y a exposé son analyse des enjeux du cyber russe ainsi qu’une approche détaillée des stratégies d’influence russes dans l’espace cyber africain.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn