Cyberespace : d’un village global à un espace aux multiples frontières

Cyberespace : d’un village global à un espace aux multiples frontières

Atlantic Council
3 février 2022

Auteur

Alix Desforges et Aude Gery ont publié un article sur le site du think tank américain Atlantic Council, intitulé « So much for a ‘world without borders’? Countries are marking their territory in cyberspace« . A retrouver ici 

Il est issu de leur article commun en français « Cyberespace : d’un village global à un espace aux multiples frontières » publié dans le numéro de mai-juin 2021 « géopolitique des frontières » de la revue Diplomatie. A retrouver ici 

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2021, l’Odyssée du Cyberespace (Géographie à la Carte)

2021, l’Odyssée du Cyberespace (Géographie à la Carte)

France Culture
3 février 2022

Auteur

Frédérick Douzet, directrice de GEODE et Louis Pétiniaud, chercheur associé étaient les invités de l’émission Géographie à la carte présentée par Quentin Lafay sur le thème 2021, l’Odyssée du Cyberespace.

Podcast à réécouter ici !

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Prix de thèse Droit international et lutte contre la prolifération des armes numériques

Prix de thèse Droit international et lutte contre la prolifération des armes numériques

Prix thèse Léon Bourgeois
3 février 2022

Auteur

Aude Géry, finaliste du Prix Léon Bourgeois 2021, a reçu une mention spéciale du jury pour sa thèse intitulée « Droit international et lutte contre la prolifération des armes numériques « .

Le prix Léon Bourgeois est une initiative lancée par le Groupe de recherche sur l’Action multilatérale (GDR-GRAM-CNRS) avec le soutien de l’Association Française pour les Nations Unies (AFNU) et la Fondation Kofi Annan (FKA). Il récompense le travail universitaire portant sur la coopération internationale : son histoire, ses institutions, ses acteurs, ses processus et transformations.

Une nouvelle reconnaissance pour cette thèse plusieurs fois primée.

Plus d’info sur les lauréats 2021 ici.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Numéro spécial « Cyberstudies »

Numéro spécial « Cyberstudies »

Études Internationales (Université de Laval)
3 février 2022

Auteur

Plusieurs chercheurs GEODE ont contribué à la revue Études internationales (revue scientifique de l’École supérieure d’études internationales de l’Université Laval) pour un numéro spécial « Cyberstudies » dirigé par Sébastien-Yves Laurent.

Frederick douzet, Aude Géry et François Delerue avec « Droit international et normes pour le cyberespace : ambiguïtés et instrumentalisation géopolitique« 

Julien Nocetti avec « Un « cyber-mariage » arrangé ? Réalités et implications de la coopération cyber entre la Russie et la Chine« 

Plus d’informations sur ce numéro spécial ici 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cybermenaces et vulnérabilités : Comment contrer la prolifération des outils informatiques malveillants ?

Cybermenaces et vulnérabilités : Comment contrer la prolifération des outils informatiques malveillants ?

EU Non Prolifération and Disarmament Conference
3 février 2022

Auteur

Les 6 et 7 décembre 2021, a eu lieu la Conférence de l’UE sur la non-prolifération et le désarmement.

Aude Gery a présenté ses travaux sur les cyber-armes et la prolifération lors de la session plénière « Cybermenaces et vulnérabilités : Comment contrer la prolifération des outils informatiques malveillants ? » aux côtés de Nikolas Schoernig (Peace Research Institute Frankfurt) ; Manon Leblanc (head of the Cyber Policy Sector, European External Action Service) et Ardi Sutedjak (Chairman and founder, Indonesia Cyber Security Forum).

 

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

De la fragmentation géopolitique à la fragmentation numérique de l’Ukraine

De la fragmentation géopolitique à la fragmentation numérique de l’Ukraine

Soutenance de thèse
3 février 2022

Auteur

Félicitations à Louis Pétiniaud, officiellement docteur en géopolitique depuis le 2 décembre 2021. Date à laquelle ce chercheur GEODE et IFG à eu l’occasion de soutenir son excellente thèse intitulée « De la fragmentation géopolitique à la fragmentation numérique de l’Ukraine, 2013-2020″.

Le jury était composé de : 

  • FILLER André, Directeur de la thèse, Professeur des Universités, Université Paris 8
  • DOUZET Frédérick, co-Directrice de thèse, Professeure des Universités, Université Paris 8
  • RADVANYI Jean, Professeur des Universités Emérite, INALCO (rapporteur)
  • AREL Dominique, Professeur des Universités, Ottawa (rapporteur)
  • MEDINA Lucile, Maître de conférences HDR, Université de Montpellier
  • SALAMATIAN Kavé, Professeur des Universités, Université de Savoie

Louis Pétiniaud est désormais post-doctorant, chercheur associé au laboratoire GEODE.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les doctrines nationales relatives aux cyber-opérations

Les doctrines nationales relatives aux cyber-opérations

CRDH
3 février 2022

Auteur

 

Colloque annuel du Centre de recherche sur les droits de l’homme et le droit humanitaire (CRDH) sur « la réception du droit international humanitaire en droit interne ».

Aude Gery, chercheuse GEODE est intervenue sur « les doctrines nationales relatives aux cyber-opérations » le 26 novembre 2021.

Retrouvez les informations à propos de cet événement ici.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le cloud défense : défi opérationnel, impératif stratégique et enjeu de souveraineté

Le cloud défense : défi opérationnel, impératif stratégique et enjeu de souveraineté

Études de l'IFRI - Focus stratégique
3 février 2022

Auteur

photo : Credits : SergeyBitos/Shutterstock.com

Le ministère des Armées français a décidé de faire de l’informatique en nuage – ou cloud computing – l’un des piliers de sa transformation numérique. 

Recourir au cloud suppose néanmoins d’externaliser en partie la gestion des ressources informatiques, ce qui pose de nombreux défis d’ordre technique et culturel, mais aussi politique et industriel. À l’impératif de maîtrise technologique s’ajoutent en effet des enjeux stratégiques capitaux ayant trait à des questions d’autonomie et d’influence. Le cloud défense dépend donc autant de la capacité des armées à adapter la technologie à leurs exigences sécuritaires et opérationnelles, que des partenariats industriels mis en place par le ministère, et des politiques nationales sur le sujet.

Retrouvez l’ensemble de la publication de Clotilde Bomont ici.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

« Où nous mènent les traces numériques ? Pratiques et apports de l’OSINT aux sciences sociales »

« Où nous mènent les traces numériques ? Pratiques et apports de l’OSINT aux sciences sociales »

Colloque GEODE et IRSEM
3 février 2022

Auteur

Ce colloque sur le thème de l’OSINT s’est tenu le lundi 29 novembre au Campus Condorcet à Aubervilliers. Il a rassemblé 176 personnes sur la journée, dont plus de 50% de jeunes de moins de 25 ans et notamment des étudiants. 
 
Organisé par le centre de recherche GEODE (Géopolitique de la Datasphère) et l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM) en partenariat avec Paris 8, la Fabrique Défense (Ministère des armées) et l’Institut Français de Géopolitique (IFG) il a été l’occasion d’aborder l’utilisation de l’OSINT en particulier dans le contexte de la recherche et l’analyse géopolitique, mais également dans d’autres domaines tels que la défense, la cybersécurité, les métiers de l’informatique ou encore le journalisme. 
 
La journée a démarré par le propos introductif des organisateurs, Kevin Limonier, directeur adjoint de GEODE et Paul Charon directeur du domaine « Renseignement, anticipation et menaces hybrides » de l’IRSEM. S’en est suivie la présentation de Viginum (service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères) nouvelle agence de lutte contre les manipulations de l’information rattachée au cabinet du Premier ministre et placée auprès du secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).
 
La première table ronde « l’OSINT comme pratique opératoire » s’est ensuite ouverte en compagnie de Roman Adamczyk (EU Disinfo Lab), Hugo Benoist (OSINT-FR), Mathieu Gaucheler (Maltego), Romain Mielcarek (Journaliste) et Clément Audebert (Preligens). Ils ont été invités à présenter leur structure et leurs travaux respectifs ainsi qu’à répondre aux questions du public. Nous avons pu apprendre par exemple les difficultés rencontrées lors des enquêtes menées par l’EU desinfo Lab, ONG bruxelloise. Le journaliste Romain Mielcarek souligne quant à lui que l’OSINT est un terme venu du monde du renseignement et que chaque discipline utilisant cette méthode d’investigation doit définir son cadre éthique. L’OSINT n’est par ailleurs qu’un moyen de recherche parmi d’autre qui ne doit pas exclure le terrain physique.
 
L’après-midi, la seconde table ronde « Méthodologie et OSINT : un outil pour la recherche » a donné la parole à quatre chercheurs sur leur expérience de cette méthode de collecte de l’information. 
Léa Ronzaud (Graphika) nous a évoqué les outils utilisés pour l’investigation -infructueuse- de son équipe dont l’objectif était de retrouver le responsable de la distribution de papier toilette à l’effigie de Joe Biden sur Times Square.
Hugo Estecahandy (GEODE) nous a offert une introduction au fonctionnement du bitcoin en partant d’une information repérée sur le site d’Égalité et Réconciliation.
Marie-Gabrielle Bertran (GEODE) a donné deux exemples d’OSINT sur l’internet russe, le premier relativement ouvert puis sur les données grises (leaks) en s’appuyant sur 2 affaires : le vol de données à SyTech, sous-traitant de plusieurs organes officiels russes et l’attaque du groupe Sands à Las Vegas par un groupe de hacktivistes iraniens.
• Pour finir, Ksenia Ermoshina (CNRS) a présenté en vidéo ses recherches sur les conséquences de l’annexion de la Crimée pour les infrastructures internet de cette région.
 
La session « Épistémologie de l’OSINT : apports et limites pour les sciences sociales » a afin clôturé la journée. Elle a apporté un certain recul sur ces investigations en « terrain numérique », autour de réflexions sur la valeur des données collectées grâce à ces méthodes, sur l’éthique et sur la limite de leur utilisation dans le cadre d’un travail de recherche. Hervé Letoqueux, président de l’Open Facto a rappelé ce qu’est « l’OSINT responsable », à savoir une information récupérée « sans ruse et sans stratagème ». Les autres intervenants Rayya Roumanos, (IJBA), Kevin Limonier (GEODE), Paul Charon (IRSEM) et Fabien Laurençon (IRSEM) ont apporté leur vision autour d’une certaine éthique de l’OSINT et sur la nécessité d’encadrer et d’organiser ce nouveau terrain de recherche.
 
L’équipe GEODE est très heureuse d’avoir participé à l’organisation et au contenu de ce colloque riche d’échanges et de retours d’expérience.
Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Construire un index de cybersécurité & Sécuriser les chaînes de valeur des TIC

Construire un index de cybersécurité & Sécuriser les chaînes de valeur des TIC

Paris Peace Forum 2021
3 février 2022

Auteur

Les chercheurs GEODE ont participé au Paris Peace Forum 2021 en prenant part à deux groupes de travail :

Le groupe de travail 5 on building a cyberstability Index, avec Alix Desforges et Julien Nocette, chercheurs Geode, accompagnés du Hague Center for Strategic Studies (HCSS) et du CyberPeace Institute. Retrouvez le rapport ici.

Le groupe de travail 6 sur la sécurisation des chaînes de valeur des TIC, avec Aude Géry, chercheuse Geode accompagnée de Kasperky Governement Affairs et du Cigref. Retrouvez le rapport ici.

Retrouvez plus d’informations sur les travaux du Paris Peace Forum ici.

Partager l'actualité
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn